Prix Félix-Antoine-Savard de poésie 2013


Trois-Rivières, le 4 septembre 2013 — Le Festival International de la Poésie annonce que la poète québécoise Catherine Harton est la lauréate du prix Félix-Antoine-Savard de poésie 2013.

Composé de Christiane Dupont-Champagne, d'André Barette et de Carl Lacharité, le jury a apprécié au plus haut point la suite intitulée Une idée de la lumière, publiée dans le numéro 69 de la revue Exit.

Dans les 10 stations de sa suite poétique, Catherine Harton évoque l'univers du peintre Francis Bacon : un théâtre soumis aux métamorphoses du temps, qui trace le terrible chemin de croix et de glace d'un garçon qui s'effeuille dans «le déroulement des pneumonies». La poète excelle à transcrire «cette pratique de l'effondrement», à cerner le corps «en appel à l'absence» et à nous entraîner «dans les couloirs de chairs et de ravages» de la maladie. On y sillonne les culs-de-sac, les stations terminales de l'existence, là où la fuite n'est plus possible, telles ces ruelles de l'enfance à l'horizon trop court. Et dans cette suspension du vivant, il y a la rage du cicatrisé qui s'acharne dans une certaine idée de la lumière:

«Tu n'en veux pas de ce regard de peureux, de funéraire
Tu évoques le soleil et sa plus petite descendance
Des jeux d'enfant facile, feux de paille, excursions
Le boisé et l'enseignement parfait des sourires
Quelques photographies de l'intime
Des étés pour fendre la musique radicale du monde
Tu nous entraînes au profond squelette de l'océan»

Le lecteur sort de ce poème à bout de souffle, chaviré, saisi par les mots et les images justes qui convoquent la lumière blafarde de l'éternité.

Le jury souhaite également décerner une mention à Philippe More pour sa suite poétique Fragments d'outre-conte, parue dans le numéro 150 de la revue Estuaire. Le jury a été séduit par l'ampleur et la maîtrise du souffle fragmenté mais certain de Philippe More, qui nous amène « comme si le monde n’était pas depuis toujours une longue conspiration pour t’endormir » à crier « jusqu’à accumuler des mouettes dans la voix »

Ce prix a été créé en octobre 1996 par le Festival International de la Poésie, le Centre Félix-Antoine-Savard et la Papeterie Saint-Gilles de Saint-Joseph-de-la-Rive à l'occasion des fêtes du 100e anniversaire de la naissance du poète (1896-1996). Décerné annuellement lors des cérémonies d'ouverture du Festival International de la Poésie, ce prix vise à respecter et à honorer la mémoire, l'esprit et l’œuvre poétique de cet écrivain.

Présenté par Québecor, le Festival International de la Poésie est rendu possible grâce à la participation du ministère de la Culture et des Communications; de Tourisme Québec; du ministère du Patrimoine canadien; du Conseil des arts et des lettres du Québec; du Conseil des arts du Canada à l’occasion des Prix littéraires du gouverneur général 2013; de l’Organisation internationale de la francophonie et de la Ville de Trois-Rivières.


La 29e édition du Festival International de la Poésie se déroulera du 4 au 13 octobre 2013.

Consultez le site web du Festival pour connaître les poètes qui participeront à l’événement et pour découvrir une programmation emballante!

www.fiptr.com

-30-


Source : Gaston Bellemare,
président du FIP (819) 691-7223

Téléphone : (819) 379-9813

info@fiptr.com