Le Prix Piché de poésie
de l'Université du Québec à Trois-Rivières 2017 est remis à la poète Laetitia Beaumel adobe


Trois-Rivières, le 6 septembre 2017 — Le Prix Piché de poésie de l'Université du Québec à Trois-Rivières 2017, qui se veut un hommage au poète Alphonse Piché et un encouragement à la relève, a attiré cette année 36 participations en provenance de toutes les régions de la province. Le prix est décerné à un auteur qui n’a jamais publié de recueil. 

Cette année, le premier prix, d'une valeur de 2 000 $, a été accordé à Laetitia Beaumel pour Il n'existe jamais que la moitié du ciel. Une écriture poétique très maîtrisée, sensuelle et engagée, révélant une grande lucidité et une conscience qui harnache et harangue le Monde. Par des jeux de formes, de tableaux et des associations d'images fort percutantes, l'auteure illustre le devenir autant personnel que national. Une poésie qui explore la désolation face à l'amour insatisfait, la perdition de l'insouciance jusqu'au constat lucide que « l'amour défait son nœud », que « cet homme t'a redonné un nom un territoire/a tendu un fil entre deux terres/qui s'échauffent au fond de ta poitrine ».

Le deuxième prix, d'une valeur de 500 $, est la mention accordée à Sophie-Anne Landry pour Crever l'abcès qu'excusent les pénombres. Une poésie de la perte de soi, de la dissolution de ses envies et de ses espoirs, qui privilégie l'antithèse et qui entraîne, malgré tout, un espoir : « tu attends/espères demain/il fera peut-être naissance». Le riche vocabulaire nous fait participer à une traversée multifactorielle des profondeurs qui atteint la « coque flagellée ».

Les membres du jury étaient : Claude Lamy, professeur de littérature au CEGEP de Trois-Rivières ; Stéphane Despatie, poète et directeur de la revue Exit ; et Manon Brunet, professeur titulaire au Département lettres et communication sociale à l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Félicitations aux gagnantes dont les textes seront entendus au cours du 33e Festival international de la poésie, et publiés par les Éditions d'Art Le Sabord.

Pour plus de renseignements sur la 33e édition du festival, rendez-vous sur fiptr.com.

-30-


Source : Maryse Baribeau, directrice générale

Téléphone : (819) 379-9813

mbaribeau@fiptr.com